archives

José Manuel Noceda

Ce tag est associé à 6 articles

Raquel Paiewonsky. Entre el cuerpo y el paisaje*

José Manuel Noceda Fernández Nadie lo pone en duda, Raquel Paiewonsky es una de las figuras imprescindibles en la “escena de avanzada” del Caribe de finales de los 90 del pasado siglo y sus prolongaciones en la actual centuria. Representa uno de los peldaños más altos de una renovación total, sin apellidos, y al mismo … Lire la suite

Tamara Campo. Más allá del blanco.

José Manuel Noceda Fernández Tamara Campo articula una producción nada desdeñable, con voz propia, dentro del medio artístico cubano. Un hacer constante y sólido, al tanto de los más diversos escenarios y disciplinas, le permite incidir en la escena local como prolongar sus resultados fuera de esta. * Invitada a la 13ª. Bienal de La … Lire la suite

Édouard Glissant et l’héritage de Wifredo Lam

Édouard Glissant et l’héritage de Wifredo Lam José Manuel Noceda Fernandez Lorsqu’on parle de Lam, on mentionne  inévitablement ses relations et son amitié avec quelques intellectuels célèbres. Parmi les  européens, Pablo Picasso et André Breton  ainsi que leurs expériences entre Paris et Marseille de 1938 à 1941 sont immanquablement cités. S’il s’agit des Caraïbes, Aimé Césaire, un … Lire la suite

Caribe expandido ou la Caraïbe en réseau

  La publication de l’article, Elvis López: El sujeto y la isla, de Manuel José Noceda, curator du Centre Wifredo Lam, responsable de la sélection des artistes de la Zone Caraïbe pour les Biennales de La Havane nous replonge dans l’histoire de la construction de notre réseau  au cours de rencontres répétées et de projets partagés … Lire la suite

La Governors Island Fair de New – York et la Caraïbe

La Revue électronique Dominican Cult, dédiée à la culture dominicaine à travers le monde annonce que la plasticienne Raquel Païewonsky, née à Porto Plata, exposera à la Yellow Peril Gallery en septembre à New – York, lors de Governors Island Art Fair, une foire indépendante bien cotée. C’est l’exposition Im Propria qui sera accrochée aux … Lire la suite

A propos de Cinco carrozas para la historia

    En 1991, Marcos Lora Read avec Cinco carrozas para la historia (cinq carrosses pour I’histoire) anticipe et questionne la célébration du programme du Cinquiéme centenaire de la rencontre de deux mondes. II expose cinq canoés montés sur roues et placés verticalement contre le mur, dont I’intérieur est tapissé des noms  des premiers esclaves ramenés … Lire la suite

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice