you're reading...
Articles en français

Qui sont les artistes invités à la Biennale de la Havane 2015 ?

Steeve Bauras Installation 3K project : une vidéo, une rampe de skate et une preformance de skaters

Steeve Bauras
Installation 3K project : une vidéo, une rampe de skate et une preformance de skaters

Avant la liste des artistes, le rappel du  concept de la XII ème Biennale de La Havane (les passages en gras sont soulignés par l’Aica Caraïbe du Sud)
22 Mai – 22 juin 2015
L’idée et l’expérience.

Au cœur des festivités entourant le trentième anniversaire de la Biennale de la Havane, il nous revient de dévoiler la proposition de l’équipe de commissaires de cette douzième édition qui se tiendra entre le 22 Mai et le 22 Juin 2015. Quand on revoit l’histoire de la Biennale de la Havane, on comprend à quel point chaque édition a réutilisé des thèmes et des pratiques exploités  précédemment. Cette fois, l’équipe de commissaires se propose de remodeler des stratégies de travail esquissées  dans des éditions précédentes et  d’explorer des voies autres que celles de la méga exposition, celle-ci pouvant cependant être une pratique occasionnelle.  Une des plus précieuses ressources de la rencontre de la Havane , c’est  sentir la ville avec sa population, ce qui sous-entend l’implication de cette population et de sa communauté professionnelle, ses micro-pratiques et micro-espaces de socialisation. Adoptant cette ligne de débat où l’art actuel choisit le remplacement de l’objet autonome par le contexte et l’expérience, cette biennale se propose d’impliquer l’architecture, le design, les phénomènes communicationnels, la science et les différents modes d’habitat, avec pour objectif de favoriser l’insertion sociale des différentes propositions, chose qui, d’un point de vue historique a fait partie des propositions esthétiques de la zone dite Sud.
L’art a transcendé les restrictions épistémologiques inhérentes aux autres disciplines ; sa nature symbolique lui autorise une certaine licence quand il s’agit d’empiéter sur les différents champs de savoir. Par conséquent, au lieu de nommer les pratiques, il est de notre intérêt d’accompagner la création transdisciplinaire et d’intermédiation qui implique la recherche et la collaboration pédagogique. De nos jours il est futile d’établir des concepts préconçus de ce qu’on nomme art. La perception du groupe se transforme face aux défis et aux incertitudes produits par l’expérience, alors que de nouveaux horizons culturels s’ouvrent et que d’autres formes de sociabilité et d’interconnections se créent. Les projets qui devront être réalisés à la Havane doivent marquer les habitants, à la fois à travers leur participation à leur conception et à leur finalisation, ainsi que par la présentation des œuvres en tant que laboratoire social réel. Ce que nous aimerions c’est que les divers secteurs du réseau social – universités, centres de recherches et tout ce qui contribue à rendre possible l’intégration- soient utilisés à la fois comme site de travail et comme matériel.
En partant de ce futur projet comme référence, nous souhaitons favoriser l’interaction entre différentes expressions artistiques telles que la danse, le théâtre, la musique, le cinéma et la littérature, en tenant compte du fait que la richesse sémantique apportée par l’hybridation contribue à ce que nous nommons visualité. L’idée de base est d’accorder à ces croisements un rôle majeur au lieu d’en faire de simples éléments du décor. D’où notre intérêt à étendre notre invitation à la confluence d’artistes et de spécialistes d’autres disciplines.
Dans la Douzième Biennale de la Havane on ne trouvera pas d’espace d’exposition central. La biennale choisit de s’installer dans ces interstices de la cité qui facilitent le travail dans les pratiques  mentionnés ci-dessus. Ce sont des idées qui vont aiguiser les différents regards s’agissant du rôle et de la fonction de la tâche du curateur dans la scène artistique actuelle, sur la pertinence ou pas d’un thème qui présidera à la dynamique de l’œuvre et de l’environnement où celle-ci se trouve, ou encore sur l’interférence produite par chaque activité créatrice selon l’endroit où la situation pour lesquels elle a été conçue au départ. De telles questions nous obligent à méditer, à nous demander si nous sommes encore trop passifs face au type d’exposition que nous envisageons. Il est important d’explorer à fond la Biennale du présent pour comprendre à quoi ressembleront les défis du futur.

 

L’Equipe curatoriale de la douzième Biennale de la havane.

Steeve Bauras photographie

Steeve Bauras
photographie

Artistes invités

 Artistes sélectionnés

AVAV,  Audiovisual ao Vivo / Brasil

Sebastián Alonso y Martin Craciun / Uruguay

Carlos Amorales / México

Ewan Atkinson / Barbados

David Bade – Tirzo Marta / Curazao

Steeve Bauras/ Martinica / Francia

Eduardo Tomas Basualdo y SofiaBothlingk / Argentina

Francisca Benítez / Chile

Mohamed Borouissa / Argelia/Francia

Jesús “Bubu” Negrón/  Puerto Rico

Daniel Buren / Francia

Pablo Brugnoli y publicación Spam City / Chile

Dolores Cáceres / Argentina

Sandra Calvo / México

Nikhil Chopra / India

Colectivo Pico Estudio  / Venezuela

CRAC. Colectivo artístico / Chile

Tamara Cubas / Uruguay

Gilberto Esparza / México

Didier Faustino / Argelia             

Joaquín Fargas / Argentina

Demián Flores y La Curtiduría / México

Regina José Galindo / Guatemala–  Curador asociado: Geacomo Zaza

Sthephane Gilot  / Bélgica/Canadá

Louise Ganz / Brasil

Nelson González /Aruba

Shilpa Gupta / India

Antonio Jose Guzmán / Panamá

Marte Johnslien/ Noruega

Eduardo Kac / Brasil  –  Curador asociado: Concha Fontenla

Anish Kapoor  / India

Joseph Kosuth/ Estados Unidos– Curador asociado: Cristian Domínguez

Ignas Krunglevicius / Noruega

Lang&Baumann / Suiza

Aman Mojadidi /Afganistán

Sandra Monterroso / Guatemala

Guisela Munita / Chile

Leandro Nerefuh  / Brasil

Carsten Nicolai  / Alemania  – Curador asociado: Geacomo Zaza

Octavo Plástico (Colectivo artístico) / Colombia

Alexis O´Hara / Canadá

César Oiticica Filho / Brasil

Opavivará ! (Colectivo artístico) / Brasil

Nicolás Paris / Colombia

Ebony G. Patterson  / Jamaica

David Pérez Karmadavis / República Dominicana

Michelangelo Pistoletto /I talia

Pikene PA Bröen / Noruega

Juvenal Ravelo / Venezuela

María Ribot  / España

Lia Rodrigues, Companhia de Danças  / Brasil

Chemi Rosado / Puerto Rico

Sami Rintala y Dagur Eggertsson / Finlandia

Anri Sala / Albania– Curador asociado: Juan  Carlos Betancourt

Manuel Santana / Colombia

Gregor Schneider / Alemania

Tino Sehgal  / Reino Unido

Mary Sibande / Sudáfrica

Regina Silveira / Brasil

Han Sungpil / Corea del Sur

Raúl Tamayo Morilla / República Dominicana

Andrés Tapia Urzua  / Chile-USA

Henri Tauliaut  / Guadalupe

Koen Vanmechelen  / Bélgica –  Curador asociado: Sarah Alonso

Alicia Villarreal  / Chile

Adrián Villar Rojas  / Argentina

James Webb / Sudáfrica

Verónica Weiss / Perú

Guillermo Zabaleta  / Uruguay

LeonelloZambon / Argentina

Héctor Zamora  / México

Steeve Bauras photographie
Steeve Bauras
photographie

 L’EQUIPE CURATORIALE

PRESIDENT Rubén del Valle Lantarón

DIRECTEUR GENERAL: Jorge Antonio Fernández Torres

DIRECTRICE ARTISTIQUE: Margarita González Lorente

CURATORS

Jorge A. Fernandez Torres

Margarita González Lorente

Nelson Herrera Ysla

Jose Manuel Noceda Fernandez

Ibis Hernandez Abascal

Margarita Sánchez Prieto

Dannys Montes de Oca Moreda

Jose Fernandez Portal

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :