you're reading...
Articles en français

Christopher Cozier, lauréat du prix Prince Claus

Le plasticien et commissaire d’exposition, co–fondateur de l’espace alternatif Alice Yard,  Christopher Cozier de Trinidad et Tobago reçoit le prix Prince Claus en 2013.  Chris Cozier a participé à l’exposition Vous êtes ici présentée en 2010 à la Fondation Clément ainsi qu’à une réunion du réseau culturel de l’Aica Caraïbe du Sud en 2011, dans le prolongement de l’exposition Caribe expandido.

Christopher Cozier Tropical  night 2006-2011

Christopher Cozier
Tropical night
2006-2011

Les Prix Prince Claus

 Les Prix Prince Claus sont attribués à des artistes, des intellectuels et des acteurs culturels en reconnaissance de l’excellence de leur travail et de l’impact de leurs activités culturelles sur le développement de la société.

Ces prix sont attribués à des personnes individuelles, des groupes et des organismes établis principalement en Afrique, en Asie, en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Ils récompensent des réalisations exceptionnelles dans le domaine de la culture et du développement. Ces Prix sont attribués chaque année à des personnes individuelles, des groupes, des organismes ou des institutions dont les actions culturelles ont un effet positif sur le développement de leurs sociétés.

Pour la Fondation Prince Claus, la culture est un besoin fondamental. Répondant à ce principe, les Prix Prince Claus attirent l’attention sur d’importantes réalisations dans des régions où l’expression culturelle, la production créatrice et la préservation du patrimoine culturel sont confrontées à des moyens et des possibilités limitées.

 Procédure

La Fondation Prince Claus invite des spécialistes culturels de son réseau international à nominer des candidats pour les Prix. Le Bureau de la fondation se charge des recherches.

Le Comité des Prix Prince Claus se réunit deux fois par an pour étudier les informations concernant les candidats nominés et par la suite présenter ses recommandations au conseil d’administration de la Fondation Prince Claus.

Chaque année en décembre, le Grand Prix Prince Claus est remis au lauréat au cours d’une cérémonie qui a lieu au Palais royal à Amsterdam en présence de membres de la famille royale et d’un public international.

Les dix autres Prix Prince Claus sont remis aux lauréats par les ambassadeurs des Pays-Bas dans leurs pays respectifs.

 Comité des Prix Prince Claus 2013

Bregtje van der Haak (présidente), cinéaste et journaliste, Amsterdam, Pays-Bas.

Rema Hammami, anthropologue culturel, Jérusalem-Est, Palestine.

Salah Hassan, professeur d’histoire de l’art et de culture visuelle d’Afrique, Soudan / Ithaca, USA.

Kettly Mars, écrivain, Port-au-Prince, Haïti.

Ong Keng Sen, producteur de théâtre et directeur artistique, Singapour.

José Roca, curateur, Bogota, Colombie.

Fariba Derakhshani est secrétaire du Comité.

La fondation a reçu au total 117 nominations pour les Prix Prince pour 2013

Le Grand Prix Prince Claus 2013

A été attribué au poète égyptien Ahmed Fouad Negm

 Dix autres prix ont été attribués à Alejandro Zambra (Chili ), Carla Fernández (Mexique), Naiza Khan (Pakistan ), Lu Guang (Chine ), Idrissou Mora-Kpaï (Bénin), Zanele Muholi (Afrique du Sud), Oscar Muñoz (Colombie) , Orquesta de Instrumentos Reciclados Cateura (Paraguay ), Teater Garasi / Institut de performance Garasi (Indonésie ) et à Christopher Cozier (Trinité-et-Tobago )

 

Christopher Cozier Made in China

Christopher Cozier
Made in China

Christopher Cozier (1959, Port of Spain) est un moteur culturel aux multiples talents qui exerce une profonde influence sur le développement de la culture dans les Caraïbes. Les oeuvres judicieuses et caustiques qu’il crée dans différentes techniques témoignent d’une grande compréhension du passé et du présent de Trinidad. Cozier soutient et supervise également des artistes locaux et régionaux. Il bâtit le dialogue avec eux par le biais de l’espace virtuel et leur offre des possibilités de s’exprimer et de se présenter à l’extérieur.

Cozier a contribué de manière importante (1998-2010) à la revue novatrice Small Axe jouant ainsi un rôle prédominant dans l’évolution du discours sur l’art contemporain dans les Caraïbes. Son engagement à la fois comme auteur et éditeur dans le domaine de la recherche et de la critique a permis le développement du dialogue entre les disciplines universitaires traditionnelles et le monde du visuel, et aidé le discours local à se libérer des lieux communs et des stéréotypes.

Depuis plus de 25 ans, Chris Cozier dirige des ateliers d’artistes, organise des échanges et propose des résidences qui permettent à des artistes locaux de rencontrer des professionnels d’autres pays. En plus de ses nombreuses activités, il a participé à la création d’une plateforme d’exposition pour les nouveaux médias. En 2006, il a co-fondé Alice Yard, un lieu informel d’expérimentation artistique, d’échanges et de débats. Installé dans la cour d’une maison à Port of Spain, ce centre propose des projets d’artistes, des performances, des événements musicaux, des lectures, des discussions et des présentations de films. C’est également un local d’habitation pour les artistes de passage, un studio polyvalent, un espace d’exposition et un lieu de répétition pour de jeunes groupes de musique.

Sa plaidoirie passionnée en faveur de l’art caribéen au niveau mondial s’est manifestée par sa participation en tant que curateur associé à l’exposition Paramaribo Span (Suriname, 2010) et à Wrestling with the Image: Caribbean Interventions (Washington, USA, 2011) qui présentait 36 artistes de 14 pays des Caraïbes anglophones, francophones et néerlandophones ; le catalogue en ligne qu’il a produit à l’occasion de cette dernière exposition a servi d’outil d’enseignement dans de nombreuses universités. Actuellement, Cozier est également un curateur-conseil de 2014 Satellite au SITE Santa Fe.

La Fondation Prince Claus rend hommage à Christopher Cozier pour son rôle déterminant et son approche ouverte et inclusive en faveur du développement de l’art et de la culture à travers les Caraïbes ; pour la générosité et le désintéressement dont il fait preuve en créant pour les autres des possibilités, en stimulant et accompagnant des générations plus jeunes ; pour sa détermination dans la défense de la rigueur intellectuelle et du discours critique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :