you're reading...
Articles en français

Remix 3

 

Thierry AletBlood 2011

Thierry Alet
Blood
2011

 

Extrait d’une communication écrite pour les Rencontres d’Aruba de 2012 mise en ligne en trois épisodes

Épisode  3

 

Il est encore possible de citer de nombreux remakes caribéens.

Notamment de Thierry Alet :

         C’est le cas de  Blood, inspiré de  Red de Minshall ou Love d’ Indiana

         Mais aussi des Manuscrits de Thierry Alet.  Les textes sont choisis avec soin par Thierry Alet, poèmes de Damas ou de Césaire, Painted Words de Tom Wolf, discours de Bush et Ben Laden ou encore Le Prince de Machiavel. Même s’ils font sens, ce n’est pas la fidélité au texte qui prime mais le geste. Le mode de retranscription très rapide et ses conséquences en sont la preuve. Ce qui compte c’est le tracé impulsif, l’engagement de tout le corps dans cette retranscription nerveuse, tremblée, où les mots ne sont que la matière première. La ponctuation ou les blancs sont supprimés. Certains mots ou passages sont omis. Ces peintures souvent réalisées dans le cadre d’interventions. In situ, en fonction de l’espace auquel elles sont  destinées jouent sur l’interaction entre l’œuvre et le lieu.

Thierry AletLe Prince 2012

Thierry Alet
Le Prince
2012

 

         Les remix de Rivers, Tian Sio Po, Peinado  proposent une lecture critique de l’œuvre source au moyen d’une inversion mais dans le même temps une critique du contexte social ou économique de l’époque où le remix est réalisé. La critique de l’œuvre source et du contexte passe par l’effacement progressif du personnage principal chez Oneika Russell. Dans le cas de Pédurand, la critique porte essentiellement sur la société esclavagiste d’hier et colonialiste d’aujourd’hui et ne s’inscrit pas dans l’inversion. Le lien avec les œuvres – sources est plus distant  dans les deux œuvres de Christian Bertin de même que la critique sociale y est moins aisément perceptible par le regardeur. Dans le cas de Blood de Thierry Alet, le rapport semble plus  simplement formel sauf à considérer que le message de paix et d’amour d’Indiana en pleine guerre du Vietnam a été transposé par Thierry Alet en devoir de mémoire d’un passé douloureux inspiré par un vers du poème  Rappel de Léon Gontran  Damas, Il est des choses dont j’ai pu n’avoir pas perdu tout souvenir.

Thierry AletLe Prince 2012

Thierry Alet
Fresque Murale Musée Saint Jonn Perse
2012

Dans six cas sur neuf le remix entraîne le passage d’une discipline ou d’une technique à une autre
de la peinture à l’installation ou l’assemblage chez Rivers, Pédurand et Bertin
de la peinture à l’impression digitale chez Oneika Russell
de la poterie à la peinture chez Anicet où il restitue à l’aide d’autres outils et techniques les ornementations des poteries amérindiennes en les épurant, les détournant, les agrandissant
de la littérature à la peinture pour les manuscrits d’Alet
Le remplacement de la photographie analogique  par le numérique , d’internet et des réseaux sociaux renforcent encore la pratique du remix et le recyclage d’images collectées sur internet comme le montre l’exposition From Here on des Rencontres d’Arles et plus précisément les œuvres de Corinne Vionnet qui récolte sur Flicker des images d’un même monument  emblématique ( Colisée , Cité Interdite … ) pris par des dizaines de touristes et les superposent pour n’en faire qu’une.

 

Dominique Brebion

Aica Caraïbe du sud

 

.

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :