you're reading...
Articles en français

Lightly, tendrils

, Annalee Davis & Amanda Thomson

Lightly, tendrils

CCA Glasgow

9 avril- 21 mai 2022

Annalee Davis

Le centre d’art contemporain de Glasgow présente du 9 avril au 21 mai Lightly, tendrils, un regard croisé sur les paysages de deux pays, Barbade et l’Ecosse. Annalee Davis et Amanda Thomson vivant, marchant et cartographiant leur relation avec l’environnement physique,   s’inspirent de la nature et du  paysage avec des perspectives différentes. Cette exposition évoque  une communion entre deux mondes éloignés mais où l’on retrouve  une histoire dense en relation avec le paysage et la nature. La marche, la contre-cartographie, le dessin, la broderie, le cinéma et le son sont convoqués pour exprimer ces deux environnements physiques très différents.

Annalee Davis

Annalee Davis, acteur culturel, artiste, écrivain,  développe une pratique hybride. Son travail se situe à l’intersection de la biographie et de l’histoire, se concentrant sur les économies post-plantation. Son atelier, situé dans une ferme laitière qui était autrefois une plantation de canne à sucre du 17e siècle, offre un contexte critique pour sa pratique.

Annalee expose actuellement à Haay Jameel (Jeddah) Staple : What is on your plate? Elle a également récemment exposé à la Kunsthalle Wien en  Autriche , à la Kunsthalle de Bratislava, en Slovaquie. Sont prévues  Vanishing Lines  (Venezuela, Uruguay et Bolivie), la Biennale de Sharjah et une importante commande pour le National Trust for Scotland explorant les liens historiques entre l’Écosse et la Barbade.

Annalee Davis

En 2011, Annalee a fondé Fresh Milk, une plateforme artistique et un programme de micro-résidence à la Barbade. Elle a cofondé plusieurs initiatives pan-caribéennes, y compris Caribbean Linked, une résidence annuelle à Aruba; Tilting Axis, une plateforme indépendante d’arts visuels reliant les Caraïbes par des rencontres annuelles avec un programme de bourses et Sour Grass, une agence de diffusion de l’art contemporain de la Caraïbe.

Amanda Thomson

Amanda Thomson est  plasticienne et écrivain.  Elle s’intéresse à l’histoire sociale et naturelle des Highlands d’Écosse. Le travail de Thomson se situe au chevauchement de l’humain et du plus-que-humain, du visible  et de l’invisible.  Ces choses visibles et invisibles qui nous lient tous à travers le mouvement, la géographie et le temps. Son doctorat sur la  pratique des arts interdisciplinaires combine l’anthropologie, la géographie, l’écologie, l’art et l’écriture dans son exploration de certaines forêts du nord de l’Écosse.

Amanda Thomson

Ses essais ont été publiés dans des livres et des revues, dont The Willowherb Review et les anthologies Antlers of Water, Writing on the Nature and Environment of Scotland, The Wild Isles et Gifts of Gravity and Light. Elle vit à Strathspey, dans les Highlands écossais, lorsqu’elle n’enseigne pas à la Glasgow School of Art. Son premier livre, A Scots Dictionary of Nature, un recueil de mots trouvés dans les dictionnaires écossais du XIXe siècle, est publié par Saraband Books. Son deuxième livre, intitulé Belonging, natural histories of place, identity and home, sera publié par Canongate Books en août 2022.

Amanda Thomson

Elle est actuellement l’une des artistes en résidence d’ Endangered Landscapes dans le cadre du projet de restauration du paysage Cairngorms Connect, avec Elizabeth Reeder et Robbie Synge.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :