you're reading...
Articles en français

Entretiens sur l’art et la culture

Suite aux mesures de prévention face au covid, les Entretiens sur l’art et la culture sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Le dimanche 18 octobre dernier s’est tenu à Fort de France devant la Porte du tricentenaire et la fresque de khokho Réné Corail qui l’entoure le deuxième Entretien sur l’art et la culture, avec les interventions des historiennes Christelle Lozère et Elizabeth Landi. En attendant la publication de leurs communications, je vous propose un retour en images sur ce moment d’histoire et de culture, qui nous a permis de toucher du doigt le besoin de partage de connaissance et d’expérience autour des objets qui composent notre espace commun. Les intervenantes ont abordé les expositions coloniales, la porte du Tricentenaire et la notion d’assimilation et de modernité au début du XX siècle en Martinique, mais aussi la politique culturelle d’Aimé Césaire et son stratégie de resignification de la porte, devenue entrée principale du Service d’Action Culturelle de la municipalité, décolonisée par la fresque de Khokho, un des jalons d’une  politique culturelle et mémorielle forte, qui s’exprimera par toute une cartographie de la ville.

Le constat qu’on peut faire est d’abord celui du manque de transmission. Tant d’initiatives ont été prises, pensées, partagées en son temps, mais 40 années après le sens de toute cette construction s’est effrité et le besoin de ces moments de partage dans l’espace publique se fait ressentir. En arrivant ce matin-là sur la place José Marti, on constatait malheureusement l’abandon du site. La fresque, pourtant nettoyée récemment, est déjà un peu sale (et le sera toujours tant qu’il n’y aura pas un système de drainage pour éviter  le contact avec l’humidité du sol). La porte elle-même est encore propre. La végétation qu’on peut voir en hauteur, n’est surement pas celle prévue à l’origine mais fait partie du projet du monument. C’est surtout l’entour qui est abandonné. Nous y étions un dimanche, lendemain de jour de marché et le nettoyage des lieux laissait à désirer. Quelques SDF dormaient non loin, des palettes appartenant surement aux marchandes étaient posées contra un des côtés de la fresque, la masquant à la vue des passants. Il avait plu et des flaques d’eau sur le sol plein de trous ajoutaient à l‘impression de laisser-aller général.

Cliquez sur la première image pour lancer le diaporama 

Nous n’étions pas nombreux ; la communication avait été très timide surtout à cause des mesures restrictives déjà en cours vis-à-vis du covid. C’était regrettable car la qualité des communications était assez extraordinaire, comme vous pourrez vous rendrez compte bientôt, dès qu’elles seront disponibles sur ce site.  Au début quelques personnes en situation de rue, se sont approchées un peu et semblaient écouter. Puis un van est arrivé, une queue s’est formée tandis que les occupants de la voiture disposaient une sorte de table pliante et commençaient à distribuer des vivres. La queue est vite devenue chaotique et bruyante. Au moins une cinquantaine voir bien plus de personnes se pressaient les unes contre les autres. L’isolement social vécu au jour le jour de façon très profonde, n’exige surement pas le distancement des corps.  Ces gens, vivant en très grande précarité ici même sur notre île ne sont pas que des statistiques. Tout en attendant leur tour de récupérer dans un sachet plastique leur panier, ils discutaient, se chamaillaient, s’interpellaient parfois joyeusement.  Devant la fresque à ce moment précis on se demandait si le travail de lutte pour plus d’égalité, autonomie et reconnaissance ne serait jamais fini. Démontrant que la vie et l’art ne sont jamais séparées, le besoin viscéral d’une société plus égalitaire, a fait irruption dans notre dialogue. Il me semble que c’est bien là tout le sens de ces entretiens.  

Matilde dos Santos

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :