you're reading...
Articles en français

Belkis Ramirez : Parties d’un tout

Belkis Ramirez

Parties d’un tout

Du 18 Février au 19 mars 2016
Tropiques Atrium scène nationale
Galerie André Arsenec

Belkis Ramirez appartient à la génération bien connue d’artistes – installateurs de République Dominicaine : Pascal Meccariello, Raquel Paiewonsky, Jorge Pineda , Tony Capellan . Elle a participé à la 55 ème Biennale de Venise avec certains d’entre eux au sein du groupe Quintapata.

 

 

Reconstruyéndonos, montaje, BuenosAires

 

Reconstruyendonos II

Reconstruyendonos II

2009-02-15 00.09.07

Cette exposition à Tropiques Atrium scène nationale présente trois œuvres de Belkis Ramirez, produites à différents moments de sa carrière artistique, centrées sur l’interactivité avec le public et en totale cohérence avec la thématique du second trimestre de la saison 2015-2016 de Tropiques Atrium scène nationale , Nouvelles écritures contemporaines. L’interactivité avec le public a toujours l’une des problématiques essentielles de Belkis Ramirez. En effet, le public, à la fois acteur et spectateur, est une des données principales dans son travail.
Ces trois œuvres sont très représentatives de sa carrière artistique et illustrent parfaitement les étapes de sa recherche, de son évolution artistique ainsi que sa liberté créatrice.
Deux des installations « De mar en peor -2001» (De mer en pire) et « Reconstruyéndonos -2009» (Nous reconstruire) font partie des œuvres les plus exposées. La troisième : « Hasta que me guste – 2014 » (Jusqu’à ce que tu m’aimes), plus récente semble la plus importante déclaration de liberté créatrice qu’elle ait jamais faite.

de maR en peor2

De maR en peor

De maR en peor

Reconstruyéndonos II propose au public de franchir une  porte symbolique vers une meilleure destination grâce à l’éducation qui construit l’individu et la société.

De Mar en peor, exposée depuis 2001 dans plusieurs pays et en particulier à Paris pour Kreyol factory en 2009, labyrinthe de trente trois silhouettes féminines en bois pyrogravé, accrochées par les cheveux à des hameçons de grande taille stigmatise le piège que représente la migration pour les femmes dominicaines.

Hasta que me guste confronte de manière ludique le public, isolé dans une bulle, à un test de voix qui lui permet de mesurer les limites de l’acceptation de soi – même.

Hasta que me guste

Hasta que me guste

A travers ses installations rigoureuses et très architecturées et son langage pictural caractéristique, Belkis Ramirez traite de la position de la femme dans la Caraïbe hispanophone, du phénomène migratoire des femmes dominicaines, de la situation des prostituées dominicaines émigrées et de problématiques écologiques. Sur le plan plastique, elle questionne la notion d’espace et de la relation du spectateur à l’œuvre. Elle invite le spectateur à contempler les œuvres de manière moins passive

 

Dominique Brebion

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Belkis Ramirez : Parties d’un tout

  1. très belle exposition, fort en émotions

    Publié par marc andré et josefa | 22 juillet 2016, 21 h 45 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :