you're reading...
Articles en français

Connaissez – vous « Niérika » ?

C’est une revue universitaire en ligne, le magazine des étudiants d’art de l’université ibero- américaine de Mexico. Elle a pour objectif d’offrir une plate – forme de diffusion de la recherche universitaire en histoire de l‘art, arts visuels et muséographie afin de stimuler les échanges et débats sur ces sujets. Historiens d’art, critiques d’art, artistes, chercheurs, amateurs d’art constituent donc son lectorat naturel. Publiée deux fois par an sous la direction de Dina Comisarenco Mirkin, elle en est à son treizième numéro.

Le nom Nierika fait référence aux créations artistiques que les  indiens Huichols réalisent pour enregistrer et conserver leurs rêves, leurs visions et leurs mythes et qu’ils  offrent à leurs divinités.

Nierika signifie aussi voir, être pleinement conscient, être vivant. Voilà les auspices auxquels se confie cette revue numérique  qui veut ouvrir les yeux de ses lecteurs sur l’évolution du rôle de l’art dans la société et entend partager les théories et débats essentiels qui animent le milieu artistique. Tous les sujets  du champ culturel des arts visuels  sont abordés : muséographie, conservation du patrimoine, iconographie, cinéma, design…

Chaque numéro comprend deux sections : la premier est  une section thématique de trois à six papiers sur un sujet particulier, sélectionnés par le comité de rédaction et  un article qui reflète une perspective critique en ce qui concerne des études visuelles, ses théories ou sources d’étude.  La deuxième rassemble  des fiches de lecture, des entretiens, des documents et les traductions qui peuvent ou ne  pas être en relation avec le thème principal de la première section du journal.

Le précédent numéro traitait des interventions artistiques dans l’espace public et l’activisme artistique – politique de caractère critique.

Deux autres numéros ont cherché à approfondir l’apport des divers féminismes.

Le numéro 14 paraîtra dans quelques semaines, en juillet prochain. Yolanda Wood qu’il n’est plus utile de présenter dans le milieu universitaire et artistique de la Caraïbe en a assuré la coordination  sur le thème  L’art et le corps : langages contemporains dans les îles de la Caraïbe

Née à Santiago de Cuba en 1950, Yolanda Wood Pujols est critique d’art, professeur et Chercheuse. Elle a été diplômée en 1974, puis a obtenu un doctorat en Histoire de l’Art en 1993. Elle est Professeur du Département Histoire de l’Art à l’Université de la Havane.

Elle a publié des œuvres scientifiques dans des magazines spécialisés nationaux et internationaux. Parmi ses ouvrages, on peut citer Arte del Caribe, Praxis y Contexto(La Havane, 2000), L’Art de la CaraïbeT1 (Fondation Culture-Création, 2000), Projectos de artistas cubanos en los años 30 (Letras Cubanas, 2006), Islas del Caribe : naturaleza-arte-sociedad (Université de la Havane-CLACSO, 2012).

Elle a aussi effectué des voyages d’étude aussi bien en Europe et en Amérique, qu’en Espagne, au Mexique, aux Etats-Unis et en Guyane Britannique. Elle a donné des conférences et des cours universitaires à l’Institute of Aesthetic Investigations (Mexique), l’Université Polytechnique (Valence) et Quisqueya University (Haiti) entre autres.

Elle est membre de l’Association des Arts Visuels (UNEAC), et a des responsabilités académiques,  Doyenne de la Faculté des Arts et des Lettres à l’Université de la Havane (1994-2000) et Vice-Présidente à l’Institut Supérieur d’Art à Cuba (1985-91). Elle a été Consultante en Culture Cubaine en France (2000-05), puis a dirigé le Centre d’études caribéennes de la Maison de l’Amérique (La Havane), puis les Annales de la Caraïbe (2006-2016).

Dans ce numéro 14 vous trouverez une interview de Yolanda Wood,  des analyses de démarches plastiques liées à la thématique du corps d’artistes que vous connaissez bien : Belkis Ramirez, Renée Cox, Raquel Païewonsky, Terry Boddie, Frida Khalo, Jacqueline Fabien, Ernest Breleur, Gilles Elie dit Cosaque, Shirley Rufin, Kelly Sinnapah Mary.

Rendez – vous dans quelques semaines !

Et pour ceux qui s’intéressent aux publications caribéennes liées aux arts visuels, cette étude de 2012 qui nécessite clairement une actualisation car des revues ont disparu ou se sont recentrées sur le numérique. De nouveaux magazines ont vu le jour. Le milieu de la presse spécialisée dans le domaine des arts visuels est très fluctuant et nécessite une mise à jour permanente.

  https://aica-sc.net/2013/11/15/la-vitalite-editoriale-dans-la-caraibe/

A consulter également,  Artcronica, revue numérique dirigée par David Matéo, président de l’Aica Cuba :

https://aica-sc.net/2013/02/04/artcronica-n3-desormais-en-ligne/

 

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Le numéro 14 de la revue Nierika est en ligne | Aica Caraïbe du Sud - 8 juillet 2018

  2. Pingback: New Issue: Nierika (14) – Repeating Islands - 19 juillet 2018

  3. Pingback: New Issue: Nierika (14) | KwK Media - 19 juillet 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :