you're reading...
Articles en français

Publication du premier essai sur les musées de la Caraïbe

Plantation_to_Nation-Hi-ResUn premier ouvrage, Plantation to Nation: Caribbean Museums and National Identity, consacré à la création et au développement des musées et de la muséographie de la Caraïbe vient d’être publié par Common Ground Publishing.

Les auteurs, Alissandra Cummins, Kevin Farmer et Roselyn Russell dressent un état des lieux  des musées de la Caraïbe et fournissent des informations riches et variées sur leur évolution.

A partir de recherches récentes réalisées ces dix dernières années, les seize chapitres de ce livre retracent l’émergence des musées de la Caraïbe depuis l’époque coloniale qui défendaient des visions impérialistes jusqu’aux musées d’aujourd’hui qui cherchent à dévoiler les récits cachés ou marginalisés, affirment leur identité nationale et célèbrent la diversité culturelle. Des muséographes de la Caraïbe et d’ailleurs analysent les défis auxquels sont confrontés les musées de la Caraïbe, sur le plan historique comme  dans l’ère contemporaine.

Des muséographes d’horizons divers, anglophone, francophone, hispanophone et néerlandophone traitent du développement des musées de dix – neuf régions de la Caraïbe : Antigua and Barbuda, The Bahamas, Barbados, Belize, Bermuda, Cuba, Curaçao, Dominica, Dominican Republic, Guyana, Haiti, Jamaica, Martinique, Nevis, Saint Lucia, St Vincent and the Grenadines, Suriname, Trinidad & Tobago, and Turks and Caicos Islands

Le premier chapitre évoque l’historique des musées de la Caraïbe créés dans le contexte colonial et mesure à quel point ils ont évolué par rapport à l’idéologie muséographique qui avait présidé à leur fondation. La thématique de l’histoire occultée et de la mémoire reconstituée d’évènements fondateurs comme l’esclavage est très présent dans ces écrits.

Les chapitres suivants explorent l’évolution des musées et de leurs collections dans ce contexte spécifique, y compris celle des musées installés dans des bâtiments coloniaux comme les forts militaires ou les anciennes plantations, devenus des lieux de mémoire sans toujours dévoiler cependant les vérités inconfortables de leur origine. Ils appartiennent encore à l’histoire en train de se faire.

La dernière partie du livre est consacrée aux nouvelles orientations qui ont modelé le développement des musées de l’ère coloniale à l’indépendance, au moment où définir son identité devenait le défi essentiel des institutions culturelles comme les musées et les lieux de mémoire.

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Publication du premier essai sur les musées de la Caraïbe

  1. Bonjour
    Où peut on se le procurer?

    Publié par DIDIER | 8 janvier 2014, 19 h 26 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :