you're reading...
Articles en français

Un grand prix international pour l’art public

 

 

Le second appel à candidature pour Le grand prix international pour l’art public a été diffusé

Ce prix international a été fondé en 2011 par deux magazines Public Art (Chine) et Public Art review (USA). Et c’est l’Institut for Public Art qui a en charge son organisation.

Ce prix a été créé pour accroître le rayonnement de l’art public, favoriser la connaissance de ce champ artistique, mettre en lumière les meilleures créations et encourager le débat sur le sujet.

Ce second prix sera attribué en octobre 2014 à Cap Town, Afrique du sud.

Les critères de sélection sont les suivants :

– Les œuvres doivent avoir été réalisées entre janvier 2007 et Décembre 2012

– Elles doivent être des œuvres d’excellence, orientées vers la  pratique sociale de l’art et le renforcement des liens sociaux

– Elles doivent être innovantes, d’une haute qualité d’exécution

– Elles doivent développer un impact à long terme dans leur région d’implantation

– Elles peuvent être réalisées n’importe où dans le monde par des artistes de toute nationalité

Le premier grand prix international a été attribué en avril 2013 à Shangaï .

Parmi les cent- trente- neuf projets (139) figuraient entre autresdes œuvres de James Turrell, Jason Caires Taylor. Parmi les six finalistes, les propositions de Not Vital et  du collectif Gdeim Izik  retiennent particulièrement l’attention.

L’œuvre primée, Tiuna el fuerte cultural park a été créée au Venezuela par Alejandro Haiek et Elena Cadalo.

Tiuna el fuerte cultural park Caracas Venezuela

Tiuna el fuerte cultural park
Caracas
Venezuela

A l’évidence, au vu de la sélection la dimension sociale de l’œuvre est primordiale.

L’œuvre de James Turrell, a été réalisée dans le jardin de la Galerie Nationale d’Australie. C’est une pyramide en partie souterraine qui  permet, conformément à la démarche plastique de James Turrell,   une expérience sensorielle où l’espace, l’ombre et la lumière modifient la perception du ciel et invite le visiteur à la méditation et à la réflexion. Autour de la pyramide, une piscine aux eaux turquoises fait  écho à l’ouverture du plafond qui crée comme un cadre  au coucher de soleil que l’on peut observer.

James Turrell Skyspace Australie

James Turrell
Skyspace
Australie

La sculpture monumentale  sous- marine de Jason Caires Taylor, immergée award Jason de CairesBisdans le parc marin de Cancun au Mexique est également bien connue. Quatre – cents sculptures de taille humaine reconstituent un récif corallien recolonisé par la vie marine que l’on peut découvrir avec masque et tuba ou dans un bateau à fond de verre. Cette œuvre aux dimensions écologiques  attire l’attention sur l’impact des activités humaines sur l’environnement.

Jason Caires Taylor Parc sous marin de Cancun

Jason Caires Taylor
Parc sous marin de Cancun

Parmi les six finalistes,  Not Vital, artiste minimaliste engagé dans le Land Art  a édifié dans le désert du Niger, une série de maisons sculpturales qui ont chacune une fonction particulière : la maison qui protège de la chaleur et des orages, la maison pour observer la lune, la maison pour admirer le coucher du soleil. The Makaranta, en même temps sculpture et bâtiment fonctionnel,  de forme pyramidale, est une école originale où quatre cent cinquante élèves  peuvent prendre place sur les marches extérieures.

THe Makarenta Not Vital Niger

THe Makarenta
Not Vital
Niger

Enfin le lauréat de ce premier prix, Tiuna el fuerte culural park  des deux artistes, Alejandro Haiek et Elena Cadalso, offre aux habitants d’un quartier de Caracas au Venezuela un espace culturel et social en constante expansion dans un parking abandonné : bureaux, salles de classe, cantine, espaces verts où sont pratiqué et enseigné les arts et les sciences.

Le nom du lieu est une référence ironique à une base militaire toute proche baptisée du nom d’un guerrier local. Tiuna el Fuerte cultural park, se réapproprie un espace abandonné à des fins sociales tout en attirant l’attention sur la nécessite des espaces verts en milieu urbain.

Tiuna el fuerte cultural park Caracas Venezuela

Tiuna el fuerte cultural park
Caracas
Venezuela

Aica Caraïbe du Sud a l’intention de soumettre et défendre une candidature pour la seconde édition.

 

Voir un aperçu des vingt – cinq projets sur cent trente – neuf

http://www.ipublicart.org/IAPA/en/top.html

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :