you're reading...
Articles en français

Résonances, a one day exhibition à Kingston

Le 30 juin dernier, à Kingston, en Jamaïque s’est tenue l’exposition Résonances. Veerle Poupeye, critique d’art, essayiste et curator indépendant après de nombreuses années à la tête de la Galerie Nationale de Jamaïque, professeur à l’Edna Manley college présentait six jeunes artistes, Joni P. Gordon, Mark Robinson, Leanne Mair, Trishaunna Henry, Yulanah Mullings et  Keisha Walters, récemment diplômés de cette école supérieure d’art de la Caraïbe.

Résonances a occupé un  vaste immeuble du centre ville en réhabilitation  pour une seule et unique journée.

La réalité sociale contemporaine à travers des sujets graves comme la discrimination raciale, l’exploitation sexuelle des enfants, les manipulations génétiques ou plus quotidiens comme le décryptage des traces des engagements sociaux, politiques ou religieux  persistantes en milieu urbain sur de vieilles affiches,  la puissance du lien à la mer de tout caribéen, les métaphores véhiculées par un accessoire de mode quotidien, la chaussure s’est trouvée incarnée dans la céramique, l’aluminium, le bois, le carton, le textile…

Trishaunna Henry

Les créatures hybrides imaginaires en argile ou en résine de Trishaunna  Henry évoquaient les manipulations génétiques et ses risques.

Yulanah Mullings

Les travaux de Yulanah Mullings ont exploré le traumatisme générés par les  abus sexuels et  l’inceste dans l’enfance et leurs s conséquences à long terme pour sensibiliser la population,  tenter d’  éliminer la stigmatisation des victimes, briser le silence sur ces pratiques

Joni P. Gordon

Joni P Gordon a souhaité partager les expériences de discrimination qu’il a vécues lors de son  séjour aux États-Unis pour souligner  les traumatismes infligés au corps noir par le racisme. Son installation aux surfaces texturées, aux formes déconstruites et déformées pour ne pas être identifiables incarne des moments intenses de vulnérabilité. L’abstraction et l’omission laissent  aux spectateurs de multiples possibilités d’interprétation.

Lehanne Mair

La démarche de Lehane Mair reflète le paysage urbain de la Jamaïque et son impact sur les habitants de Kingston.  Les vieilles affiches conservent les traces des croyances et des combats religieux ou politiques de la population qui s’estompent progressivement. Elles reflètent  une  culture complexe et contradictoire.

Mark Robinson

 Mark Robinson retrace la relation à la mer des peuples de la Caraïbe et de leur diaspora, arrivés sur les rives de l’archipel des Caraïbes en traversant l’océan Atlantique et la mer des Caraïbes.  Les peuples archipéliques continuent de dépendre de l’océan puisque la majeure partie des moyens de subsistance des habitants d’un archipel leur parvienne par voie maritime .

Keisha Walkers

Keisha Walters s’est intéressée à un objet de tous les jours qui peut être aussi parfois un objet de luxe. Plus qu’un simple  un article de consommation, rationalisée et contextualisée, la chaussure a été transformée en  artefact, une allégorie aux multiples significations relayées par les comptines, histoires, mythes, chansons, légendes, œuvres d’art historiques, et des coupures de journaux.

De jeunes artistes à l’aube de leur carrière, sur les traces de leurs talentueux aînés.
.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :