you're reading...
Articles en français

TIDE RISING ART PROJECTS

Le Tide Rising Art Projects a vu le jour sur l’initiative d’Oneika Russell, plasticienne et professeur d’arts visuels à l’Edna Manley Collège en Jamaïque.  Son implication dans le projet Caribbean Linked IV à Aruba et l’ensemble de son expérience d’artiste et de professeur lui ont inspiré ce projet. Rappelons pour mémoire qu’Oneika Russell a déjà exposé deux fois à la Martinique dans le cadre d’expositions collectives, Vous êtes ici à la Fondation Clément et Caribbean Remix à Tropiques Atrium.

Le besoin de mieux faire connaître les plasticiens de la région et de les promouvoir ont conduit Oneika et un groupe d’artistes de la Jamaïque à s’engager dans ce programme  afin de documenter les pratiques plastiques contemporaines de la Caraïbe et initier des collaborations au niveau international. Sensibiliser le public, participer à des projets pédagogiques font partie également des objectifs de Tide Rising Art Projects.

Les premières vidéos ont été enregistrées en mars 2017. La création et la publication de vidéos en ligne sur les artistes locaux ainsi que des collaborations continues pour promouvoir les artistes sont toujours à l’ordre du jour en 2019.

Pour la première saison de documents Tide Rising Art Projects a donné la parole aux artistes pour qu’ils parlent de leur travail ainsi que du travail d’autres artistes.

La seconde saison se concentre davantage sur les pratiques curatoriales de la Caraïbe et des visites d’ateliers d’artistes contemporains jamaïcains et trinidadiens.

Ainsi le curator et critique  Nicole Smythe-Johnson a évoqué  sa pratique curatoriale, les compétences requises pour exercer ce métier et le  processus d’organisation  d’une exposition. Elle a également partagé son parcours pour devenir commissaire. Puis elle a présenté et analysé des installations artistiques sélectionnées au sein de la Biennale de Jamaïque 2017. Les artistes dont le travail est présenté dans cette première section de la seconde  série de vidéos sont : Xayvier Haughton, Deborah Caroll Anzinger, Laura Facey et Andrea Chung.

La deuxième partie de cette seconde  saison présentera  trois jeunes artistes qui ont participé au programme 2018 Blaqmango Residency : Esther Chin, Kelley-Ann Lindo et Errol Keane II ainsi que  des artistes qui se sont joints à la programmation de LNS Kingston en tant que résidents ou exposants : Camille Chedda et Kearra Amaya Gopee. Un échange théorique avec  Afifa Aza est également inscrit au programme.

L’Aica Caraïbe du Sud est honoré de cette collaboration avec Tide Rising Art Projects d’autant plus que nos objectifs sont communs. L’œil du lézard et les documentaires de Tide Rising Projects partagent  la même passion de l’art caribéen et le désir de promouvoir les plasticiens de la région.

Vous pourrez donc découvrir régulièrement les vidéos de Tide Rising project  sur le blog de l’‘aica Caraïbe du Sud.

Dans ce numéro, Nicole Smythe-Johnson analyse une installation de Deborah Anzinger exposée  en  2017 dans le cadre de la Bienniale  de  Jamaïque.

http://

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :