you're reading...
Articles en français

Le nouveau rendez – vous foyalais des amateurs d’art

Les artistes et les amoureux de l’art ont désormais un nouveau point de rendez – vous au 118 rue Lamartine : La Coursive.

A l’initiative et aux commandes de ce nouveau lieu, Mathieu Guerard, propriétaire de la Coursive et Elena Lou Arnoux, présidente de l’association La Station Culturelle.

La Coursive,  c’est un espace d’exposition et deux ateliers de résidence. La Coursive n’est pas une galerie. L’objectif n’est pas la vente d’oeuvres.  Les initiateurs de ce projet ont choisi d’offrir un tremplin aux jeunes artistes émergents à travers cet espace de monstration et ces ateliers. Leur créneau, c’est le soutien à la diffusion, l’accompagnement administratif  des jeunes artistes, la production d’oeuvres à la mesure de leurs moyens, la mise en place d’actions de médiation, l’animation d’un lieu de rencontre et d’échanges. Ainsi trois plasticiens en début de carrière, Ford Paul, Pauline et Mathilde Bonnet,  ont travaillé plusieurs mois sur place pour préparer l’exposition inaugurale, Proliférations, dont le vernissage  a attiré un nombre impressionnant d’amateurs. La station culturelle a assuré en partie la production de l’exposition de Ford Paul comme elle assume la production de la performance de Ven, actuellement en résidence de création à Tropiques Atrium.

Qui sont ces deux audacieux fondateurs du nouvel espace d’art ?

Mathieu Guerard, après des études de photographie et d’arts plastiques a intégré l’Education nationale et enseigne au collège de Coridon depuis 2004. Il est également formateur à l’ESPE. Il développe parallèlement une pratique personnelle qui s’est concrétisée dans une série d’expositions même si ces quatre dernières années ont été totalement absorbées par la réalisation de son projet guidé par le désir d’accroître la visibilité de la Martinique, trop peu reconnue en dépit de son potentiel. Le manque d’espaces d’expositions, de lieu de discussion et de débat, le désir de rompre l’isolement des artistes, de fédérer, l’impression d’un frémissement positif en matière de diffusion artistique avec notamment la création de L’atelier 49, rue Moreau de Jonnes, l’ont conduit à l’ouverture de ce lieu d’art ouvert au public tous les soirs de 17H à 19H et sur rendez – vous.

Elena Lou Arnoux, après des études de Lettres Modernes et d’histoire de l’art, L’Ecole du Louvre et la préparation du concours de l’Institut National du patrimoine, une expérience concrète  dans le XVIII ème arrondissement de Paris à Art – exprim et à la Fondation Clément, rentre en Martinique et fonde l’association La Station Culturelle pour atteindre ses objectifs d’accompagnement des artistes.

Après Ford Paul, Pauline et Mathilde Bonnet, La Coursive   présente Les carnets de voyage au Mémorial Act d’une classe de Terminale Arts Plastiques avec tout ce que cela entraîne de sensibilisation aux métiers de l’exposition. La Station culturelle a concocté un programme d’interventions de spécialistes de la médiation artistique, de la régie d’exposition.

Naufrage
Pauline et Mathilde Bonnet

Gladys Gambie prendra le relais de mi – avril à fin mai, suivie par le collectif Chien Fer, de juin à fin juillet.

Les résidences dans les deux ateliers sont programmées pour une année et sont prolongées par une exposition.

Plein succès à cette courageuse initiative qui semble avoir déjà recueilli  l’adhésion du public.

 

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retrouvez toute l’information sur le marché de l’art

artprice
%d blogueurs aiment cette page :